LA UNE AUTO
Accueil arrow 4x4 et dérivés arrow 4x4 polyvalents (SUV) arrow Hyundai Santa Fe 2.2 CRDi Pack Executive
24-04-2014
Logo LUA
Menu principal
Accueil
La Une Auto
Brèves
Dernières nouveautés
Tableaux comparatifs
Lexique
Liens
Nous contacter
Rechercher
Explorateur
LA UNE AUTO Catalogue
Petites citadines futées
Citadines émancipées
Modèles grand public
Familiales et routières
Haut de gamme
Sportives
4x4 et dérivés
Notification RSS
Notification des derniers articles publiés grâce au flux RSS

Mode d'emploi du flux RSS

Hyundai Santa Fe 2.2 CRDi Pack Executive Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Pierre Joyeux   
16-12-2006

Modèle

Type catalogue

Style

Hyundai Santa Fe

4x4 et dérivés

4x4 polyvalent (SUV)

 

Version

Génération

Commercialisation

2.2 CRDi Pack Executive

II

12/2006

 
Note générale LA UNE AUTO

      

Prix

    

speaker4 
 Ecouter le texte…      Lien vers le site du constructeur

SantaFe34AV

 

 

Désigné en mars 2006 pour se succéder à lui-même en faisant table rase de son passé, le Santa Fe continue de manger du pain blanc commercial. Voilà la preuve qu’il a bel et bien gagné sa place dans le monde des machines de luxe. Par souci de propreté, il vient même de recevoir une motorisation plus étoffée, et respectueuse des normes antipollution.

Portrait / Personnalité

SantaFe34ARTout comme le Rav4, le Santa Fe a suivi le mouvement général, celui qui veut que la plupart des SUV, naguère modestes en dimensions, ne soient plus aujourd’hui réellement compacts. Dans cette mutation, les deux machines se retrouvent au coude à coude. A l’instar du best-seller de Toyota, le poulain de Hyundai est un peu comme un individu qui aborde brutalement l’âge adulte, après avoir terminé sa puberté.

Bien plus qu’une simple crise de croissance, on peut parler de remise en question. Objectif premier : les grandes allées du luxe automobile. Pour Hyundai, c’est une porte qui s’ouvre vers la clientèle attitrée des modèles de haut de gamme. Le Santa Fe s’y est engouffré. Exister parallèlement en 4x2 et en 4x4, tout en continuant de recueillir l’approbation du chaland, prouve également que le marché n’est pas monolithique, et qu’il accepte les raccourcis marketing. Eperonné par toutes ces manœuvres stratégiques, le véhicule a néanmoins conservé de sa jeunesse le sens de l’accueil, le goût des voyages, ainsi qu’une prédilection pour la douceur. 

Prix de lancement (12/2006) 37 090 €
Garantie 3 ans kilométrage illimité
Pour prendre connaissance des prix les plus récents, veuillez consulter le site du constructeur.

En matière de prix, le Santa Fe a subi de plein fouet la politique de translation vers le haut exigée par la promotion de son standing. Ce réajustement du tarif est assez sensible pour chambouler la logique des ventes. La garantie de trois ans, kilométrage illimité, est en outre assez rare pour être pointée du doigt. D’ailleurs, le constructeur ne se prive pas de nous informer dans ses campagnes publicitaires qu’il partage cette règle avec les marques les plus prestigieuses. 

Equipement

        

Dans le domaine des aménagements, le Santa Fe a quasiment changé son fusil d’épaule. Hyundai est visiblement passé sur la vitesse supérieure. Proposer, dés l’entrée de gamme sous le label Pack Confort, la climatisation automatique à réglages séparés, l’autoradio CD MP3, le régulateur de vitesse, l’ordinateur de bord et les projecteurs antibrouillard en série, montre que les versions de la deuxième génération se sont mises, en toute décontraction, au diapason d’un style BC BG.

Aménagées avec profusion, les deux variantes du Santa Fe rivalisent dans la générosité. Mais avant d’avoir la satisfaction de s’asseoir dans des sièges chauffants, à réglages électriques, habillés de cuir, d’ouvrir le pavillon lorsque le soleil brille, et de jouer avec le radar de recul, il convient de consulter le catalogue à la page du Pack Executive. On y découvre par la même occasion que cette nouvelle finition (anciennement Pack Luxe) est la seule à bénéficier du programme de stabilité ESP et des jantes de dix-huit pouces. Tout récemment, elle a aussi hérité d’un dispositif d’allumage automatique des feux, ainsi que de rétroviseurs extérieurs rabattables. En revanche, le système de navigation fait l’objet d’un supplément. 

Vie à bord / Qualité de fabrication

      

SantaFeTdBSuite à sa métamorphose, l’agrément d’utilisation du Santa Fe prend indéniablement une autre dimension. Beaucoup d’espace intérieur, l’art et la manière d’inviter à bord les aînés et leur progéniture, une façon de nous affirmer que le tourisme est un passe-temps idéal pour la santé, on ira jusqu’à dire que le véhicule soigne le cadre de vie de ses passagers.

Un compartiment réfrigéré dissimulé par l’accoudoir central avant, un miroir complémentaire entre les deux pare-soleil pour surveiller discrètement que les enfants restent sages comme des images, des porte gobelets à l’avant et à l’arrière, les petits raffinements cogités par Hyundai apportent un peu de réconfort sur les étapes qui n’en finissent plus. En dépit d’un certain manque d’harmonie entre les garnitures synthétiques et les motifs en faux bois, la planche de bord meuble l’habitacle d’une pointe d’élégance. Derrière le volant, le conducteur se sent dans son univers, avec toutefois le sentiment qu’il pilote un engin corpulent, qui  traversera difficilement les villes incognito. 

Habitabilité / Fonctionnalité

      

SantaFeINDans la catégorie des monospaces, la prolifération des configurations sept places est une aubaine pour les familles nombreuses. De leur côté, les SUV n’y viennent que très timidement, mais on se doute que la formule finira bien par rentrer dans les mœurs. Le Santa Fe, qui en est l’un des pionniers, semble bien décidé à prendre une longueur d’avance sur ses adversaires. Il abat cette carte maîtresse comme le joker de son jeu commercial. Les trois rangées de sièges, qui font partie du standard Pack Executive, sont aussi disponibles en finition Pack Confort depuis peu.

Face à la concurrence, la contenance du coffre et la charge admissible sont également d’excellents atouts. Cette sollicitude envers les besoins utilitaires permet au Santa Fe d’accéder aux premières marches du podium en termes de capacité cargo. Cela étant, on se demande pourquoi l’ouverture de la lunette arrière, saluée comme une évidente commodité sur les premiers exemplaires, a disparu. 

Agrément de conduite / Comportement

    

SantaFe4x4Une puissance de 149 ch hier, de 155 ch aujourd’hui, un moteur plus propre qui délivre en bout de vilebrequin un couple en légère augmentation, et une consommation normalisée un poil plus favorable en cycle urbain, le potentiel dynamique gagne au change. Conforme à l’esprit polyvalent de l’engin, la mécanique n’obtient-là en vérité qu’un simple certificat de civisme, sans déclencher des ouragans sous le capot.

Comme autrefois, la régularité et la docilité du Santa Fe s’apprécient sur une vaste plage de régimes. On devine ses intentions et on les anticipe. Il n’y a pas d’envolées de pistons, ni de pneus qui gémissent, juste le tempo d’une machine occupée à parlementer avec son inertie. L’engin hausse rarement le ton ; il se révèle assez flegmatique en performances comme en comportement, avec quelques élans de nervosité de temps en temps. Sous le pied, entre les mains, au creux de l’oreille, et même sous les fesses, il est discipliné, bienveillant, sociable. Dans ce contexte, la boîte automatique séquentielle (en supplément sur le Pack Executive) se fera volontiers complice de la bonne volonté du moteur. 

Performances
Vitesse maximale (km/h) 179
Accélération de 0 à 100 km (s) 11,6
Consommations (l/100 km)
Urbaine 9,4
Extra urbaine 6,0
Mixte 7,3

D’un point de vue purement touristique, la transmission 4x4 variable, typée traction avant en présence d’une adhérence homogène, n’a guère l’intention d’en découdre avec les plus gros obstacles. L’électronique préfère mener la danse sur des routes glissantes et piégeuses, sans attaquer de front des Croisements de ponts olympiques, ou des talus barbares. Avec son blocage 50/50 et sa garde au sol de randonneur, le Santa Fe peut néanmoins quitter le bitume d’une jante optimiste, en freinant bien pour ne pas se laisser embarquer par son poids sur des pentes raides comme la justice. 

Caractéristiques techniques

 

Moteur
Type 2.2 CRDi
Cylindrée (cm3) 2188
Cylindres/soupapes/carburant 4/16/diesel
Dépollution Catalyseur
CO² (g/km) 191
Circuit d’alimentation Injection directe à rampe commune
Mode d’alimentation Turbocompresseur + échangeur d’air
Réservoir (litres) 75
Puissance Maximale (ch/KW – tr/min) 155/114 – 4000
Couple Maximal (Nm – tr/min) 343 – de 1800 à 2500
Transmission
Type 4x4 semi-permanent
Boîte de vitesses BVM5
Transfert/Réduction -/-
Différentiels AV/AR Normal/Normal
Différentiel central Coupleur électrique avec blocage
Liaisons au sol
Pneumatiques 235/60 R 18
Direction Crémaillère – Assistance hydraulique
Diamètre de braquage (m) 10,90
Suspension AV/AR McPherson/Multibras
Contrôles châssis ESP
Freins AV/AR – Compléments Disques ventilés/Disques ABS/EBD
Dimensions (mm)
Longueur/largeur/hauteur 4675/1890/1795
Empattement 2700
Coudes (AV/AR) 1550/1540
Coffre (mini/moyen/maxi) 470/774/1582
Places assises 5/7
Poids (kg)
A vide/PTAC 1899/2570
Charge utile 671
Remorque freinée 2200
 
Zoom sur le catalogue Santa Fe
 
Les autres versions de la gamme Santa Fe
Type 2.2 CRDi 2WD 2.2 CRDi 4WD BVA
Cylindrée 2188 2188
Puissance 155 155
Boîte BVM5 BVA5
Conso. Mixte 7,0 8,2
 
Echelle de prix (12/2006) De 31 230 à 38 940 €

Pour prendre connaissance des prix les plus récents, veuillez consulter le site du constructeur.

 
Equipement de série sur toute la gamme

ABS, EBD, autoradio CD MP3, climatisation automatique à réglages séparés, ordinateur de bord, vitres électriques AV/AR, régulateur de vitesse, détecteur de pluie, verrouillage centralisé à distance, volant réglable en hauteur et profondeur, réglage de hauteur et lombaire du siège conducteur, appuis-tête avant actifs, dossiers arrière 60/40, filet de retenue bagages, rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrants, vitres arrière fumées, projecteurs antibrouillard, compartiment réfrigéré, barres de toit, jantes alliage.

 
Equipement selon les degrés de finition
Finitions Pack Confort Pack Executive
ESP - Série
GPS Option Option
Radar de recul - Série
Toit ouvrant - Série
Sièges AV électriques - Série
Sièges AV chauffants - Série
Cache bagages Série -
Sellerie Tissu Cuir
Jantes alliage 17 pouces 18 pouces
 
Conclusion
 

Nous refermerons ce dossier en pointant le téléobjectif sur les particularités du Santa Fe. Celui-ci se situe incontestablement sur le cercle extérieur du marché 4x4, tout à fait aux confins de la nébuleuse SUV. Il emprunte certains de ses traits de caractère aux breaks, quelques-uns aux berlines et d’autres aux monospaces. Les clients seront probablement nombreux à venir graviter sur cette orbite.

 
< Précédent   Suivant >
 
© 2014 LA UNE AUTO - Reproduction interdite.
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Design by Mamboteam.com | Powered by Mambobanner.de